04
Fév
10

Medieval madness

Je crois avoir dépensé la moitié de mon fric de poche entre 15 et 17 ans à jouer à Medieval Madness, le flipper. Je ne sais pas ce qui m’hypnotisait dans ce flipper mais ça marchait. Dix balles les trois parties, quand c’était en francs, deux euros la même chose en 2002, passage à l’euro oblige. Merci les mecs et surtout ne croyez pas qu’il y ait eu une inflation, les chiffres disent le contraire, c’est la BCE qui le dit. Bon mais revenons au flipper, il y en avait un Au moulin d’Auteuil, porte d’Auteuil et un autre Aux Ondes à côté de la maison de la radio, où déjà les animateurs gauchistes de RadioFrance venaient prendre le café et refaire le monde tout en faisant chier les adolescents que nous étions parce qu’on faisait trop bruyant avec notre flipper…

Je ne vais pas mettre de politique là où il n’y en a pas, quoique…c’est un truc que j’aime bien…néanmoins demandez à n’importe quel amateur de flipper, lequel emporte la palme, on vous répondra Medieval Madness sans sourciller…

Mais pourquoi un tel engouement? Je pense que c’est le retour aux sources…une brève escapade dans le monde d’avant, celui des hommes et des femmes…et pas le monde de fictions dans lequel on évoluait…

Il fallait donc détruire des châteaux forts tenus par des barons, des comtes…des ducs et ainsi de suite pour finir par se faire celui du Roi, prendre sa femme…et là mec tu devenais le Roi, le King…mais je crois bien que le truc qui me plaisait vraiment dans ce truc-là, c’était que l’effort était un peu physique tout de même, les mains à hauteur de hanches sur les boutons, appuyer sur les flip quand la bille arrivait…un bon coup de poignet…et puis aussi donner un petit coup de rein avec la hanche pour faire tenir la bille du bon côté…et puis c’était aussi une question de style comment tu tenais au flipper, et du style j’en avais à revendre…y avait les besogneux, avachis sur le flipper, littéralement en train de lutter, les sans style, genre fonctionnaire du flipper sans affect, et puis les aristos du flipper dont je faisais partie…le buste bien droit éventuellement une légère inclinaison vers l’avant…le pied droit légèrement reculé par rapport à l’autre, claquer une fourchette de temps en temps, péter un château à coups de boutoir, niquer du troll avec les trolls bombes (désolé pour ceux qui ne comprennent rien), sauver de la princesse…

Putain une sacrée époque que celle du flipper, de ce Medieval Madness, de ce combat pour le royaume, le tout accompagné d’une bande-son tonitruante des vibrants  » Battle for Kingdom ». Fini le Medieval Madness, je n’en trouve plus trop… quelques zincs peut-être où on peut encore en griller une avec blonde, en faisant péter le flipper..

Si par hasard, un lecteur en a un à vendre, merci de me soumettre le prix…Regardez cette petite, elle a encore beaucoup à apprendre, mais c’est déjà pas  mal.

Cherea


0 Responses to “Medieval madness”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :