26
Nov
09

il est interdit d’interdire….sauf quand on risque de se prendre une volée de bois vert

Bon la nouvelle saloperie de Liberation

Donc, on a entendu parler de la journée sans immigrés…qui est une notion assez vague puisque sont invités à se joindre  différents groupes.

«24h sans nous». «Nous» valant pour les étrangers vivant en France, les Français nés à l’étranger, ou de parents étrangers, mais aussi «tous ceux qui veulent protester contre la politique d’immigration».

Bon, donc on englobe tout le monde, légaux et clandestins...une journée sans clandestins…donc, Liberation élabore un scénario catastrophe…les cuisines des restaurants ne marchent pas, il n’ y a pas de soignants dans les hôpitaux, pas de profs dans les facs….

Ok alors je propose la journée sans immigrés…et puis on rend à l’État les dépenses sociales indues…j’imagine qu’il y aura moins de monde dans les commissariats…une journée tranquille pour les gardiens de prison…une journée pendant laquelle on n’entendrait plus les Cali et autres rebellocrates…une journée normale en somme dans un pays civilisé…

Bien évidemment, j’ai bien aimé les phrases de l’article telles que:

– «Notre ambition est de porter un changement de regard sur l’immigration. Montrer que les immigrés sont une richesse, que nous participons à la vie du pays et que le pays fonctionne avec nous»

– «Nous nous plaçons sur le terrain économique parce que tous les secteurs sont concernés. En France, un logement sur deux a été construit par des immigrés. 10% des chefs d’entreprise sont immigrés».

– « Pas de grand défilé prévu, mais des rassemblements dans des «lieux symboliques», des «déjeuners républicains», des concerts… Pourquoi le 1er mars? Parce que ce sera le cinquième anniversaire de l’entrée en vigueur du Ceseda (Code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile) qui institue l’immigration choisie. »

Bon, encore une franche rigolade…mais sinon, là où l’on voit la lâcheté de Libération, c’est que ce journal libertaire, vents debout contre toute censure…et bien cette pauvre feuille de chou…voilà ce qu’on peut lire sous cet article…

« Libération a décidé de ne pas ouvrir cet article aux commentaires. »

Vu que les sites internet des journaux ne font plus leur boulot…je vais le faire à leur place…alors réagissez à cet article de Libération…sans censure…

Cherea


3 Responses to “il est interdit d’interdire….sauf quand on risque de se prendre une volée de bois vert”


  1. 1 Marine
    27/11/2009 à 01:39

    Chiche!
    Et si ça marche, on renouvelle…

  2. 27/11/2009 à 13:59

    J’aime beaucoup : « porter un changement de regard »…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :