04
Nov
09

La GAUCHOSPHÈRE est un bordel…

 

La GAUCHOSPHÈRE est dans son ensemble un véritable bordel, dans le sens lupanar, et une infinité de putes la peuple… on peut vraiment y croiser toutes sortes…des pauvres types qui se retrouvent là sans vraiment savoir comment ils y sont arrivés, un peu comme la charmante fille de province qui tombe amoureux d’un type qui la met fissa sur le bitume…on connaît l’histoire, un pauvre étudiant en faculté qui se cherche un combat, une voie…et puis apparaît un prof qui a un poil plus de charisme que les autres et qui va t’expliquer qu’il est de ton devoir de lutter à mort contre la bête immonde…et puis  on se retrouve avec un Julien Coupat…ou un Julien Dray…selon les cheminements personnels…mais un combat sans risque…où on ne peut que donner des coups et ne pas en prendre…et puis ensuite tirer la couverture à soi et prendre toute la gloire…à l’issue d’un combat qui n’a jamais eu lieu…c’est l’héroïsme aseptisé dont on peut être fier…combattre les heures les plus sombres de notre histoirele ventre est encore fécond…il faut le stériliser…le voilà leur combat…scruter le désert des Tartares pour mieux combattre les moulins à vent…

Que d’énergie dépensée en pure perte…

En revanche d’autres sont très conscientes du fait qu’elles ne font qu’arpenter le trottoir et écarter les jambes…à collecter du blé pour un mac invisible dont elles n’ont même pas conscience…

Le mac en question est le capital, le marché, ils l’enrichissent à force de publier leurs inepties qui ne passent pas à l’épreuve des faits…ce sont les idiots utiles du capitalisme…

L’exemple le plus patent est bien entendu la posture commune des grands patrons et des types d’extrême gauche sur les clandestins, renommés sans-papiers… Bouygues-Besancenot-Cali même combat

cali-bordel

Tout le folklore de la GAUCHOSPHÈRE...en une image...manquent le bruit et les odeurs

Disons que les styles varient pour les putes de la GAUCHOSPHÈRE et au final, ne pas oublier qu’une pute est une pute…jeune, pimpante, jolie ou vieille peau dégueulasse qui n’a plus que cela…

Pour illustrer le dernier exemple, je choisirai CSP

CSP, c’est le petit branleur qui crie derrière son ordinateur et qui doit vaguement  appartenir à un syndicat mais qui doit fermer sa gueule quand son petit chef lui dicte un ordre…

CSP, c’est le type qui a découvert Besancenot et qui s’est reconnu dans le discours petit-bourgeois de gauche…qui va finir Sénateur du PS dans une quinzaine d’années…

CSP, c’est le type qui gueule comme un putois lorsque Jean Sarkozy est pressenti pour présider aux destinées de l’EPAD, poste où l’on est élu, je rappelle…et CSP c’est le même type qui brûle pour Olivier Besancenot…arrivé là par népostisme…

CSP c’est le type qui a quelque chose en lui de CGB, suffit de voir la bannière des deux blogs, CSP, c’est au CGB qu’il voudrait ressembler sans en avoir les moyens…

le CGB, c’est marrant, c’est intelligent, il y a de la culture, des points de vue…un excellent blog iconoclaste…

CSP, c’est risible, c’est de l’auto-censure, c’est un exposé de lieux communs, c’est le blog qui reste bien dans les clous…

CSP, c’est un type qui s’est retrouvé à militer du côté du NPA, tout comme certains pauvres types se sont retrouvés dans le parti nazi, sans vraiment choisir, c’est les circonstances qui l’ont amené là…

…probablement des parents soixante-huitards qui refaisaient l’Histoire à chaque repas et racontaient comment c’était bien mai 68, alors CSP cherche à revivre les jouissances des pères…

je ne suis pas un grand fan des théories psychanalytiques…cependant, ayant lu Sophocle et puis Freud qui a remis le truc au goût du jour, on sait que pour grandir, il faut d’une manière ou d’une autre tuer le père, c’est le complexe d’Oedipe…le tuer symboliquement bien évidemment….

CSP n’a pas réussi à passer ce cap…et il ne fait donc que vivre les fantasmes de ses parents…CSP, c’est la petite fille qui se présente aux concours de beauté pour gamines sous les pressions maternelles…sauf que la gamine claque la porte à 16 ans, ce que n’a pas encore fait CSP…

Alors CSP, on se prend en main et on passe le cap…on rejoint le CGB, si celui-ci veut bien de toi après bizutage…

CSP, c’est le mec que j’inviterai à un dîner de con en compagnie du CGB, de Didier Goux, d’ILYS, du Grand Charles, d’Hank, de Baroque et Fatigué, Pierre Robes-Roules…et beaucoup d’autres…

Cherea en mode combat….

Addendum: si certaines prostituées venaient à lire cet article, je leur présente mes plus plates excuses pour les avoir comparer aux illuminés de la GAUCHOSPHÈRE…


3 Responses to “La GAUCHOSPHÈRE est un bordel…”


  1. 05/11/2009 à 14:49

    Ta conclusion est-elle à ton image : tu craches à la gueule et tu t’excuses. Pauvre mec. Alors pour toi « Une pute est une pute ». Et bien je vais me faire pute qui lit ton billet, et je recrache ton foutre sur ta pauvre gueule.

  2. 2 cherea
    05/11/2009 à 15:22

    Ceriselibertaire, jalouse du statut de pute en chef du bordel de la GAUCHOSPHÈRE que j’ai décidé dáttribuer à CSP, je nomme donc ceriselibertaire à ce poste de confiance…

    Félicictations Ceriselibertaire, te voilà promue…mais ce n’est pas une raison pour ne rien branler…retourne donc tapiner pour tes macs…

    De plus, Ceriselibertaire, il fallait prendre le mot « prostituées » au sens littéral…ce que tu ne sembles pas avoir compris…

    Cherea

  3. 05/11/2009 à 18:38

    Je te promeus et maintenant va bosser salope. C’est un peu cela la vraie vie. Et dans la vraie vie mon mac/chef je l’emmerde.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :