Archive pour 27 octobre 2009

27
Oct
09

Technique de drague

Il y a quelques années dans un bar de Lyon lors d’une soirée étudiante. Elle, déchaînée sur le podium de la piste, un déhanché d’enfer digne de Shakira, assez jolie sans être canon. Je m’approche.

Moi: tu bouges bien…

Elle: j’ai soif.

Moi: tiens, prends un peu de ma bière. Je m’appelle Cherea et toi?

Elle: devine…

Moi: donne la première lettre.

Elle: A

Moi: Amélie.

Elle: bien vu, comment tu sais?

Moi: J’ai des talents de divination, mon arrière-grand tante était gitane, j’ai hérité du don.

Elle: je ne te crois pas.

Moi: je te jure, pose une autre question.

Elle: Je viens d’où?

Moi: Toulouse.

Elle: putain, comment tu sais?

Moi: Je t’ai dit, je suis devin.

Elle: ok, j’ai quel âge?

Moi: 21 ans.

Elle: ok, ok, je fais quoi dans la vie?

Moi: Étudiante.

Elle: ok, j’étudie quoi?

Moi: tu fais Langues étrangères appliquées.

Elle: putain, tu es vraiment devin alors.

Moi: si je te le dis.

Elle: ok, et alors j’étudie quelles langues?

Moi: Anglais et Italien.

Elle: et pourquoi Italien?

Moi: parce que ta mère est italienne.

Elle commence vraiment à y croire puis une chose amenant l’autre, on s’embrasse. J’essaie de la convaincre de venir chez moi, elle hésite. Elle va parler avec sa copine qui habite en banlieue de Lyon, elles doivent prendre la voiture.

Moi: je te conseille de venir avec moi parce que si tu es dans la voiture, je vois un accident de voiture.

Elle: arrête, je ne te crois pas, tu dis cela pour que je vienne chez toi.

Moi: monte en voiture et tu verras bien ce qui va se passer.

Elle: dernier test, quel est le prénom de ma copine là-bas? Elle me montre une petite grosse. Tu ne trouveras jamais, continue-t-elle.

Moi: Donne la première lettre.

Elle: C.

Moi: Charline.

Elle se décompose.

Elle: c’est vrai le truc de l’accident de voiture.

Moi: c’est ce que je vois, après je peux me tromper…

Elle va parler avec sa copine. Elle revient.

Moi: bon, prends ton manteau, on y va.

Elle: qui te dit que je vais venir?

Moi: il me semble t’avoir dit que j’étais devin.

Elle prit son manteau et nous allâmes vers chez moi.

Je n’ai jamais su si elle avait gobé le truc du devin ou si c’était autre chose qui avait emporté sa décision.

Cherea.




octobre 2009
L M M J V S D
« Sep   Nov »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031