20
Oct
09

Addendum à Descartes

Bon… Descartes, le Discours de la méthode, la raison pure, le cartésianisme, l’indispensable doute… Tout ce qu’on a appris au pemier trimestre de terminale lors des cours de philosophie…

On peut résumer sa pensée…en une phrase célèbre… trois mots en Latin, cinq en Français qui sont à l’origine de la pensée occidentale moderne, les prémisses des Lumières… … …un 11ème commandement en quelque sorte…

« Cogito ergo sum » ou « Je pense donc je suis ».

Trois mots pour l'Eternité, pas mal, ce qu'on appelle le sens de la formule "Cogito ergo sum"

Trois mots pour l'Eternité, pas mal, ce qu'on appelle le sens de la formule "Cogito ergo sum"

Néanmoins, je voudrais ajouter quelque chose à cette phrase…Il me semble qu’au XVIIème siècle, on ne faisait pas trop cas de l’esprit féminin. Il y avait une claire inégalité entre hommes et femmes, les exemples sont multiples, la loi salique la plus emblématique…Si bien que lorsque Descartes formule sa célèbre citation, elle n’est destinée qu’aux hommes et non aux femmes…

À l’heure de l’égalité hommes-femmes…il convient donc de réparer cet affreux affront fait aux femmes…avant que la Halde ne tombe sur Descartes et qu’elle n’interdise toute l’oeuvre de notre philosophe dans les bibliothèques et qu’elle débaptise rues et universités ayant le tort de porter le nom de cet infâmant goujat… j’y vais donc de ma patte…

« Je dé-pense donc je suis »

"Je dé-pense donc je suis..."

"Je dé-pense donc je suis..."

"...aucun doute là-dessus"

"...aucun doute là-dessus"

Cherea…

PS: sinon j’ai toujours aimé celle-ci de Descartes « l’homme doit se rendre comme maître et possesseur de la nature », voilà ce qui mettrait un peu de sable dans la bouche des verts, d’autant qu’elle renvoie aux propos que prête Marguerite Yourcenar dans la bouche d’Hadrien, dans les célèbres mémoires… « Je me sentais responsable de la beauté du monde ». Il y a de la poésie là-dedans, c’est indubitable, d’autant que donner la toute-puissance destructrice à la Nature, c’est encore un peu plus dérésponsabiliser les citoyens et les hommes et en faire encore plus des assistés, assistance que l’on retrouve dans l’affreuse expression Mère-Nature…


0 Responses to “Addendum à Descartes”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :