14
Oct
09

Jean Sarkozy: le meilleur choix possible pour l’EPAD.

Je vais aller à contre-courant de toute la blogosphère en affirmant le plus sérieusement du monde que Jean Sarkozy est le meilleur choix possible pour le poste de président de l’EPAD.

Certains crieront au népotisme et ils n’auront pas entièrement tort, néanmoins le président de l’EPAD n’est pas nommé par le président de la République mais bien élu par les administrateurs de l’Etablissement. Jusqu’à preuve du contraire, nous sommes encore en démocratie et si les élus ont des couilles et bien ils voteront en leur âme et conscience considérant la candidature de Jean Sarkozy comme il se doit, en d’autres termes, va-t-il apporter à l’EPAD et dans quelle mesure?

La réponse est évidemment oui. Le rôle de l’EPAD est d’aménager le plus grand quartier d’affaire d’Europe et surtout de convaincre des entreprises de venir s’installer sur cette zone. Et honnêtement qui mieux que Jean Sarkozy pour convaincre des chefs d’entreprise, les milieux d’affaires comme l’on dit de venir s’installer sur cette zone? En fait, il n’y a qu’une personne de plus quailifiée, à mon avis, et c’est Nicolas Sarkozy, mais il est déjà occupé ailleurs et justement lorsque les dirigeants entendront le nom de Jean Sarkozy, ils auront forcément celui de Nicolas Sarkozy en tête. Jean Sarkozy saura parfaitement profiter des réseaux de son père, de sa belle-famille et des Balkany pour faire venir des entreprises dans ce secteur.

On m’opposera l’argument des compétences. Honnêtement, il n’y a pas argument plus fallacieux. Si on l’avait nommé directeur juridique de l’EPAD ou directeur financier, j’aurai compris cet argument mais là… non, ce qu’on demande au PDG c’est de faire de la représentation et de signer les documents dûment mis en forme et révisés par les services financier, juridique et technique… Demander à Jean Sarkozy d’avoir ces compétences c’est comme demander au propriétaire d’un restaurant de savoir cuisiner… On s’en fout qu’il sache cuisiner, ça c’est le boulot du chef, au tôlier on lui demande de sourire, de mettre à l’aise le client et de présenter l’addition, le reste ça se passe dans la coulisse et ça doit y rester.

J’affirme que Jean Sarkozy est le meilleur candidat possible, un type de 50 ans passé par HEC, l’ENA ou la Harvard Business School  n’aura jamais les réseaux de Jean Sarkozy, quand bien même compétent.

La seule réserve que l’on pourrait décemment avoir, c’est de connaître son niveau d’Anglais. C’est absolument indispensable de posséder l’Anglais, sinon parfaitement, du moins courant et une langue en plus ne serait pas de trop.

En gros la seule chose que l’on demande à Jean Sarkozy, c’est d’aller serrer des louches, de dire « Hello, Thank You », et de laisser entendre que son père pourrait quelque chose si l’entreprise venait s’installer, et cela il n’a même pas besoin de le dire, les dirigeants l’auront parfaitement compris. Le reste du boulot sera le boulot des différents services. Et pour cela, je suis sûr qu’on saura l’entourer de personnes compétentes.

En fait, PD-G de l’EPAD, ce n’est rien d’autre qu’un boulot de représentation et de super VRP, il suffit de savoir bien parler Anglais et d’avoir des réseaux. Jean Sarkozy possède l’un, a-t-il l’autre, c’est là la seule question à se poser?

Alors, Jean Sarkozy, on se met à l’Anglais et le reste ira comme sur des roulettes.

Evidemment, on me dira que c’est le fils du Président et tout… et je comprends, ce n’est pas super éthique, ce boulot aussi m’aurait bien botté mais je n’ai pas les réseaux alors dont acte et on se reverra pour les résultats annuels de l’EPAD en 2010-2011.

Alors bonne chance Jean Sarkozy.

 

Cherea.


5 Responses to “Jean Sarkozy: le meilleur choix possible pour l’EPAD.”


  1. 14/10/2009 à 22:55

    alors vraiment, bravo pour l’initiative, ça n’est jamais facile d’aller à contre-courant.

    Cela dit, votre article ne m’a guère convaincue: laissons de côté l’affligeant népotisme ainsi que le très jeune âge du monsieur, car malgré ces deux données vraiment dérangeantes, je suis d’accord: elles ne peuvent rentrer en compte pour l’attribution d’un poste.

    Ce genre de poste s’attribue cependant sur deux critères nécessaires:
    1) la « formation »: Jean Sarkozy n’en a absolument aucune, se retrouver à 23 ans avec un misérable bac+1 en droit n’est pas digne d’un dirigeant d’un tel poste, je préfèrerai encore quelqu’un qui a un BTS en gestion ou en économie, lui au moins aurait une qualification

    2) l’expérience, et le jeune homme n’en a aucune si ce n’est celle d faire de multiples gourdes en public.

    Bref, c’est la première fois qu’une telle aberration serait mise en place par un gouvernement qui, s’il ne l’empêche pas, achèvera de se dé-crédibiliser.

    Sur ce: Jean Sarkozy, soyez raisonnable et retournez étudier, formez-vous et revenez nous voir après!

  2. 2 deGaullereveilletoi
    15/10/2009 à 00:22

    J’habite en notre belle et valeureuse France… au 21° siècle.
    Au 20° siècle, mon Général aurait eu « la rogne, la grogne et la hargne »! Dégagez petiots !
    Au 19° siècle, Napoléon se serait étonné d’une telle descendance !
    Aujourd’hui, je suis triste et effaré du Fouquet’s system dans cette France que j’aime.
    Souhaitons-lui, pour sa grandeur aujourd’hui bafouée, des jours meilleurs.
    « Les Français sont des veaux » disait-il, mais gare au réveil lorsqu’ils ont honte de leur France…..
    Jeune homme, poursuivez plutôt vos études de droit (avec l’option cohérence pour votre DEUG), il y a tant à connaître et apprendre!
    Nota à l’attention de Mr Lefebvre, porte micro d’un parti politique: j’avais toujours voté à droite.

  3. 15/10/2009 à 11:38

    Tiens, mais voilà une reflexion originale, pas débile; franchement, cela nous change de ce qu on peut lire ailleurs, n’est-il pas ?

  4. 4 cherea
    15/10/2009 à 11:54

    Bonjour à tous,

    évidemment que cette candidature pose des problèmes. Néanmoins, ce que je voulais pointer dans cet article était le fait que JS n’était pas forcément le plus mauvais sur la ligne de départ et c’était un moyen de dire « stop ». Ensuite, il appartient à la nouvelle génération où tout va plus vite. Aujourd’hui, le créateur de facebook n’a pas 25 ans et est plus riche que 99,99% des industriels qui ont travaillé toute leur vie dans un métier. La richesse, aujourd’hui, là où l’on montre sa valeur,n’est plus ce qui compose les qualités intrinsèques, d’analyse et d’intelligence d’un homme…La seule richesse, c’est l’image, un type qui a une vidéo visionnée 25 millions de fois sur Youtube pour n’importe quelle connerie aura plus de chance de capitaliser et de rentabiliser cette éphémère célébrité mettons que n’importe quel médecin ou avocat consciencieux… Je ne dis pas que c’est bien ou que c’est mal…c’est tel que c’est…Aussi Jean Sarkozy est-il le candidat de cette génération où la médiatisation et la célébrité sont des diplômes bien plus valables que n’importe quelle maîtrise, master où MBA…

    Cherea…

  5. 15/10/2009 à 19:50

    Qui parmi les commentateurs pourrait nous donner des nouvelles de ceux qui ont précédé Jean Sarkozy dans la carrière des « fils de… » ????Je pense entre cent autres, aux « héritiers » du Général de Gaulle dont quatre ou cinq ont fait des carrières brillantes dans l’armée et dans la Politique ( jusqu’au Front National inclus ) grâce au prestige de leur nom,je pense à la « lignée » des Debré, au célèbre « Papamadi » ( cf : http://berdepas.wordpress.com/2009/10/13/sarkofils-est-il-jaloux/) à Claude Chirac, et à tout ceux que j’oublie…..


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :