05
Oct
09

Le monde de demain se fera sans moi, c’est marqué, il suffit de savoir lire…

Il y a bientôt deux trois semaines a eu lieu la fête de la fraternité organisée à Montpellier sous l’égide de la redoutable Ségolène Royale. Bon, évidemment, cet événement a été abondemment commenté, raillé…Néanmoins il y a un point que je n’ai vu être soulevé et dont je voudrais vous faire part…

Alors Regardez attentivement l’affiche de l’événement:

Affiche fête de la Fraternité

Alors, regardez-bien les petits bonhommes et les petites bonnes femmes qui se donnent la main…

Si on regarde de très près, on observe que la parité est à peu près observée, 7 représentations humaines que l’on pourrait assimiler sans trop se tromper à des hommes et huit à des femmes avec la petite robe qui ne laisse aucune équivoque…Jusque-là rien de très méchant… on continue…

Observez-bien la couleur de toutes ces petits figurines: je vois des bleus, des verts, des rouges, des jaunes et des noirs…

Des jaunes, on imagine que c’est pour figurer les Asiatiques et les Arabes, les rouges pour les Indiens et les Native-American, comme on dit dans la novlangue du politiquement correct, puis des Noirs, on imagine que c’est évidemment pour les gens de couleur noire…puis des petites figurines bleus pour les hommes de l’Atlantide et puis des petits bonhommes verts pour les Martiens qui vont bientôt débarquer sur Terre et à qui on doit laisser notre place, comme le montre l’affreux District 9… Bref il y a de la place pour tout le monde…sauf pour les indigènes européens, les locaux, les blancs et les blanches…

Cette affiche, c’est déjà tout un programme, il suffit de savoir lire…

Le plus abominable dans cette histoire est que cela est totalement conscient…

Notez bien qu’il y a six couleurs pour figurer les informations de l’affiche: le bleu, le rouge, le jaune, le noir, le vert et le blanc mais qu’il n’y a que cinq couleurs pour représenter les petits humains: toutes celles citées précédemment à l’exception du blanc…

Ce n’est pas un hasard, c’est un programme, je ne suis pas le bienvenu dans le monde de demain, c’est pourquoi je résisterai, pour sauver ma peau…

 

Cherea


2 Responses to “Le monde de demain se fera sans moi, c’est marqué, il suffit de savoir lire…”


  1. 1 Sébastien
    05/10/2009 à 11:17

    Le blanc n’est pas une couleur fraternelle. C’est la conclusion que j’en tire.

  2. 06/10/2009 à 13:57

    Mais non ! les bleus, c’est des schtroumpfs !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :