28
Sep
09

Pronostics pour le prix Nobel de littérature

Voilà un truc qui me botterait bien, le prix Nobel de littérature…ça fait classe sur le CV, puis un million d’euros et des ventes multipliées par dix, moi je ne crache pas dessus…J’imagine que je ne l’aurai jamais… en effet, je cumule pas mal de tares, pour commencer, je n’ai encore jamais rien publié, mais bon on en a déjà vu des écrivains qui avaient publié dans des petites maisons d’éditions pourries à compte d’auteur… alors pourquoi pas? Puis je dois avouer que pour les matières scientifiques, c’est plutôt mal parti, alors que j’ai plutôt une bonne formation scientifique…puis le prix Nobel de la paix, à mons avis j’ai pas le look, manque de style, vous comprenez un type comme Gandhi, voilà une image qui impressionne, encore Martin Luther King, Rigorbeta Manchu, La Birmane, et plein d’autres encore… chacun avait un style propre… alors que moi j’adopte plutôt un style passe-partout…Puis pour le prix Nobel de littérature, je n’incarne pas vraiment ce que l’on pourrait appeler une claire conscience de gauche comme 90% des lauréats…

Borges ne l’a pas eu à cause de sa distance d’écrivain qui ne s’intéressait que de très loin à la politique et sa position face à la dictature argentine n’a pas été assez claire, alors que Neruda et son ode au tracteur ou Gabriel Garcia Marquez avaient l’un critiqué la dictature de Pinochet, l’autre opéré un rapprochement avec la dictature de Castro…

Donc, non, je n’aurai pas cette année encore mon prix Nobel de littérature….Mes parents vont m’en vouloir…

Alors faisons un pronostic, voyons la cote des écrivains telle que proposée par des sites de paris en ligne et relayée par P. Assouline:

  •  
    • Amos Oz, 4/1, pas mal, écrivain de gauche engagé en faveur de la paix, de plus il n’y eut qu’un écrivain qui écrit en hébreux qui l’a obtenu en 1966: Shmuel Yosef Agnon. Mais récompenser un auteur israélien l’année de l’intervention à Gaza, j’imagine que cela a fait tiquer quelques membres du comité Nobel.

 

  • Assia Djebar, l’algérienne d’expression française, c’est pas mal surtout que sa « littérature de combat » porte sur l’émancipation des femmes, le féminisme, la colonisation…j’imagine qu ‘en plus entre sa nationalité et sa langue d’expression cela représente comme on dit « un pont entre les peuples ». Contre elle: le prix Nobel de littérature a été décerné à un Français l’année dernière et puis la thématique qu’elle défend ressemble un peu trop à celle d’Orham Pamum récompensé il y a trois ans…

 

  • Phillip Roth, 7/1, pas mal la cote, surtout que c’est un des mes trois quatre préférés. Les problèmes résident dans le fait que le secrétaire général du comité n’est pas fan des écrivains américains et puis sa position pro-Israël pourrait gêner dans ce temple du gauchisme…Néanmoins, le nombre de grands romans qu’il a écrits, le comique de certaines situations et enfin son inventitvité narrative plaident pour lui…

 

  • Antonio Tabucchi, Claudio Magris, Haruki Murakami, Thomas Pynchon  9/1: quatre auteurs qui m’emmerdent profondément. Néanmoins on souligne la délicatesse de l’Italien et le symbolisme abscons de Pynchon, ce qui leur donnent un avantage. Pynchon qui n’apparait jamais à la télévision ne viendra donc pas chercher son prix, ce qui pourrait emmerder le comité Nobel qui cherche des bons clients…souriants et qui font de beaux discours.

 

  • Arno Lustig, Atiq Rahimi, Don DeLillo, Ko Un, Les Murray, Mario Vargas LLosa, Yves Bonnefoy 16/1: Atiq Rahimi et puis  quoi encore, son corpus littéraire est plutôt mince mais il a le style: un afghan qui écrit en Français sur le malheur des femmes et qui prend position pour les sans-papiers, c’est bien. Plus sérieusement Don DeLillo le mériterait pour ses écrits que l’on peut qualifier de prophétiques: je renvoie spécialement à Mao II qui décrit le 11 septembre 2001, à Cosmopolis qui raconte la chute des traders et de Wall Street ainsi qu’à Outremonde…on l’a compris c’est un de mes favoris. Vargos Llosa écrit assez bien, la fête au bouc est un presque chef d’oeuvre et puis cela fait vingt ans qu’il n’y a pas eu d’écrivain de langue castillane primé…néanmoins sa carrière politique et ses positions libérales pèsent en sa défaveur dans un comité éminément politique…

 

  • A.S. Byatt, Bei Dao, Carlos Fuentes, Chinua Achebe, Gitta Sereny, Herta Mûller, Mahasweta Devi, Michael Ondaatje, Milan Kundera, Vassilis Aleksakis  50/1: Carlos Fuentes ressemble trop à mon goût à un apparatchik de la littérature avec un engagement très marqué à gauche ce qui ne l’a pas empêché de devenir Ambassadeur du Mexique en France…Milan Kundera, encore un qui ne l’aura pas, la polémique de l’an passé n’est pas éteinte et puis ses critiques récurrentes sur le communisme, son art de la plaisanterie, du roman en font un romancier pas assez noblélisable à mons avis.

 

  • Enfin peut-on exclure une grosse surprise: Cormac McCarthy,Bob Dylan, Patrick Modiano…Umberto Eco, Salman Rushdie, je le pense sincèrement… Dommage pour Salman Rushdie, cela aurait été pas mal de distinguer cet écrivain à l’aube d’un Iran nucléaire…et pour Mccarthy qui porte déjà un nom difficile et  fait en plus l’apologie du cow-boy texan, ça va être dur, néanmoins il a publié récemment un incontestable chez d’oeuvre, La route.

Donc voilà, j’ai listé les principaux candidats et à part énorme surprise, le lauréat 2009 devrait se trouver dans la liste ci-dessus. Vous aurez compris que j’ai des préférences mais la réalité politique à ses raisons. Ainsi ferais-je trois listes réduites:

  • Mes préférences: Roth, Don Delillo, Kundera, Vargas LLosa
  • Les probables: Amos Oz, Assai Djebar
  • Des surprises mais pas trop: Pynchon, Tabucchi, Murakami.
  • Les improbables: McCarthy, Rushdie…

Notez que je prends des risques en faisant un pronostic, peu s’y mouillent alors soyez indulgents le jour du résultat…et si ça se trouve je n’ai même pas cité le futur lauréat…

 

Cherea.


3 Responses to “Pronostics pour le prix Nobel de littérature”


  1. 1 fandenimier
    29/09/2009 à 16:00

    Assez d’accord avec vous. Oz israélien et Rushdie en délicatesses avec l’islam, c’est compliqué pour eux. Kundera et Vargas Llosa sont un peu out of date aujourd’hui, ils ne l’ont pas eu quand ils auraient pu ou du l’avoir, ils ne l’auront pas maintenant à mon avis. Roth, ça fait dix ans qu’il est dans les favoris, ça va bien finir par tomber… dommage d’ailleurs qu’il ne l’ait pas eu plus tôt, parce que dans ses dernières productions, il baisse… Il y a Oates aussi.

  2. 2 cherea
    29/09/2009 à 17:29

    Fandenimier,

    pas de hussard dans la liste malheureusement, à quand un écrivain pas politiquement correct au XXIème siècle…on se revoit pour le résultat…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :