27
Août
09

La Princesse de Clèves ou la Jeanne d’Arc des Anti-Sarko

Il n’y a pas longtemps je parlais avec un des mes amis, journaliste (dois-je ajouter de gauche ou cela ferait pléonasme). Il me racontait qu’il adorait son Kindle et donc consommer de la littérature comme on consomme de la télévision ou de l’internet, zappant d’un texte à un roman…et là il lisait La Princesse de Clèves, « pour faire chier Sarko ».

 Avez-vous noté le succès récent de la Princesse de Clèves depuis que Sarko s’en pris à plusieurs reprises. Je dirais que les raisons pour lesquelles il villipende ce roman sont les mauvaises mais qu’au fond ce roman n’est, à mon sens, pas terrible. Mais là non plus, ce n’est pas le sujet. Le sujet de l’article est La Princesse de Clèves comme symbole des anti-Sarko.

Les anti-Sarko militants font partie de ce que Muray appelait l’Homo Festivus. En gros, des intermittents du spectacle, des enseignants-chercheurs, bref le monde sclérosé de la gauche archaïque et traditionnelle. Donc, tous ces gens, ont choisi ce roman comme symbole de la Résistance à Sarko. Notez le R majuscule de Résistance, puisque la Résistance à Sarko s’entend comme la Résistance française durant la seconde guerre mondiale. En effet, ces gens ont choisi la Princesse de Clèves comme le FN a choisi Jeanne d’Arc. Que le FN choisisse Jeanne d’Arc fait sens, mais que Homo Festivus prenne la Princesse de Clèves, cela est un contre-sens historique. Homo Festivus est l’enfant du soixante-huitard libéral libertaire, tel qu’incarné par Dany le Rouge. Homo Festivus déteste la Tradition, la renie, la conchit…

Homo Festivus choisit la Princesse de Clèves, la femme chaste par excellence, refuse l’amour et entre au couvent trouver du réconfort auprès de Dieu…deux attitudes anti-festivienne par excellence:

1) Elle refuse tout rapport sexuel malgré l’amour… Festivus baise et ne fait pas l’amour…

2) Elle entre au couvent…chercher le bonheur auprès de Dieu… Festivus ne croit pas en Dieu, encore moins en un Dieu chrétien…

Voilà comment Festivus choisit comme symbole, un roman qui est la négation de son mode de vie et de son idéologie…Vive la schizophrénie…

 

Cherea


0 Responses to “La Princesse de Clèves ou la Jeanne d’Arc des Anti-Sarko”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :